Gestion durable des déchets

I – Réduction des déchets :

  • Esthétique : remplacer les cotons jetables par des carrés en bambou lavable. Les carrés de cotons jetables génèrent des déchets de sacs poubelle en plastique (14 sacs plastiques par jour pour la section bacs pro)  par des carrés démaquillants en bambou lavables qui sont utilisables jusqu'à 300 fois ce qui correspond environ à un année scolaire par élève. Par contre cette solution a un coût financier non négligeable.
  • La suppression des barquettes à la cantine au bénéfice des pots lavables.
     

II – Réemploi des déchets :

  • Récupération des bouteilles plastiques de shampooing pour faire des pots pour les expériences en cosmétologie.
     
  • Récupération des photocopies imprimées d’un côté pour faire des blocs de brouillon
     

III – Recyclage :

  • Défilé des coiffeuses avec des déchets de type : sac poubelle, tuyaux plastiques, bidon de shampooing en vue d’un spectacle de fin d’année.

 

IV – Valorisation de la démarche :

  • Développement durable : mon coiffeur s’engage. label salon + économie d’eau. Remplacement progressif des produits chimiques par des produits bio.
  • Pourquoi préférer un salon « développement durable, mon coiffeur s’engage » : les salariés et les clients sont dans un environnement favorable à leur bien-être et à leur santé ; ces salons s’engagent vis-à-vis de la préservation des ressources (eau, énergie,..) la clientèle est de plus en plus sensibilisée à ces questions et se reconnaîtra mieux dans un salon labellisé ; il vaut mieux anticiper que subir.
  • De plus, nous aimerions avoir ce label pour nos futurs salons de coiffure.
  • Fabrication avec les enseignants d’un guide « gestion des déchets dans un salon de coiffure » par rapport aux bonnes pratiques.
  • Intervention en classe de commerce-vente. L’idée est de faire découvrir aux élèves le secteur du BIO qui est un marché à croissance constante dans tous les domaines d’activités. Ils vont donc mener une enquête terrain sur les entreprises présentes au salon afin de connaître leur mode de recrutement, déposer des CV sur les stands qui les intéressent et réaliser un travail sur un produit de leur choix en binôme. Cette sortie s’inscrit dans la sensibilisation au développement qui est utilisé comme transversalité dans ses cours.

 

V – Amélioration du tri

  • Achat de poubelles compartimentées pour permettre un lieu de rassemblement et un tri plus efficace.
  • Mettre en place dans le lycée des lieux de dépôt des déchets avec les agents. Identifier et centraliser par Bâtiment les différents types de déchets. (prévoir une zone de stockage.). Achat et mise en place des collecteurs de tri sélectifs. Désigner et responsabiliser un personnel pour la collecte. Sensibiliser en début d’année scolaire tout les personnels et élèves à l’enjeu du tri sélectif. Un contrat a été passé pour une meilleure gestion des déchets.
  • Collecte de papiers, cartons dans toutes les classes.
  • Bouteilles plastiques en tri sélectif ou compactage : pour réduire le volume de ces déchets.
  • Achat de recharges et non de bouteilles plastiques pour les produits d’entretien.
  • Collecte des vieux stylos et autres fournitures scolaires par les bornes.
  • Points de dépôt des mégots aux lieux des fumeurs pour revente à un organisme.
  • A côté des machines à café, une borne pour les gobelets plastiques et les canettes.
  • Récupération des piles usées.
  • Récupération des sèche-cheveux, fer à lisser, vieux portables.